Divers > Enseignants chercheurs visiteurs


Enseignants-chercheurs visiteurs

L'université de Rouen par le biais de ses structures de recherche reçoit tout au long de l'année des enseignants-chercheurs d'autres universités ou institutions de recherche étrangères.


Le Conseil d’Administration du 11 septembre 2012 a validé la mise en place du dispositif des enseignants visiteurs. Celui-ci a été complété et validé en comité technique du 30 octobre et en CA du 13 novembre.

Ce dispositif d’accueil des enseignants-chercheurs travaillant à l’étranger repose sur une modalité financière d’indemnité journalière forfaitaire.

Cette indemnité est un forfait journalier permettant de défrayer tout enseignant-chercheur visiteur étranger qui séjourne au minimum 7 jours ouvrables et au maximum 28 jours dans un des laboratoires de l’université de Rouen.

Elle couvre les frais de logement, de bouche, les déplacements sur le lieu de la mission et les menues dépenses sans présentation de justificatifs. L’indemnité journalière est attribuée aux visiteurs de façon uniforme, sans considération de grade, et son montant s’élève à 100 € par jour.

Celle-ci ne couvre pas les frais de transport entre le pays d’origine du visiteur et la France. Ces frais de transport sont pris en charge selon un forfait de remboursement sur la base de cinq centimes par kilomètre, sur présentation des justificatifs (le remboursement plancher est fixé à 150 €).

Ce dispositif fait l’objet d’une convention entre l’enseignant accueilli et l’Université de Rouen, destinée à fixer l’ensemble des aspects du séjour :

*   la nature de la collaboration qui justifie l’invitation (séminaires, conférences, développement de projets de recherche…),
* la valorisation du séjour (rapport synthétique),
* la couverture médicale,
* la responsabilité civile. 

À l’issue du séjour de l’enseignant-chercheur visiteur un bilan sera adressé à la DRV selon les modalités énoncées par le Conseil scientifique du 18/06/2013. « Lorsque le séjour se déroule entre le 1er janvier et le 30 juin, le bilan sera fait courant septembre-octobre. Lorsque le séjour se déroule entre le 1er septembre et le 31 décembre, le bilan sera fait courant mai-juin de l’année civile suivante. »

Le dispositif s’applique selon la procédure .