Actualités > Actualités > Carrousel


Un projet collaboratif public-privé à l’honneur




Le prix AAT - Chanson 2020 attribué au projet « TEXT-épur-OP »

Le prix « AAT - Ingénieur général Chanson » est un prix attribué chaque année par l’Association de l’Armement Terrestre à des travaux scientifiques ou techniques ayant fait progresser le domaine de l’armement terrestre (au sens large, dont les applications duales défense-sécurité), comportant une part certaine d’innovation, mais suffisamment concrets pour être susceptibles d’applications pratiques.

Il récompense cette année le fruit du travail de quatre chercheurs et ingénieurs : François Estour (Professeur, Université de Rouen, laboratoire COBRA),  Benedetta CORNELIO (Pharmacien, Docteur en Chimie et Chargée de projet dans le cadre cette étude, Université de Rouen, laboratoire COBRA), Isabelle FERREIRA (Directrice Adjointe de la Recherche à l’Institut Français du Textile et de l’Habillement)
Marie VANDESTEENE (Responsable du pôle R&D Matériaux dans la société MDB Texinov)

Le projet « TEXT-Epur-OP » a fait l’objet d’un partenariat public-privé soutenu par le programme ASTRID-maturation (Accompagnement Spécifique des travaux de Recherches et d’Innovation Défense : Maturation et valorisation) de la Direction Générale de l’Armement, qui valorise les résultats d’une thèse menée dans le laboratoire COBRA de l’Université de Rouen Normandie et co-financée par l’Agence de l’Innovation de Défense et la région Normandie.

« TEXT-Epur-OP » est un projet de recherche destiné à anticiper des démonstrations technologiques et des travaux pré-industriels, porteur d’une innovation scientifique duale dans le domaine de la décontamination des agents organophosphorés neurotoxiques et des pesticides. Les travaux ont visé plus particulièrement le développement de textiles auto-décontaminants.

Depuis quelques années, les textiles dits « intelligents » commencent à se développer. Il est possible d’immobiliser une multitude de composés sur des fibres textiles. L’équipe du projet « TEXT-Epur-OP » a ainsi décidé d’intégrer des dérivés de cyclodextrine présentant une bonne capacité d’épuration de certaines armes chimiques dans la conception de nouveaux matériaux de décontamination. La solution choisie repose ici sur un dérivé qui a été développé par le laboratoire COBRA.

Le laboratoire COBRA est sensibilisé à la lutte contre les armes chimiques depuis de nombreuses années et il reste fortement engagé au travers de recherches qui sont aussi bien axées sur la destruction des stocks, la détection de toxines chimiques, que différentes mesures (détection, décontamination et contre-mesures médicales) visant à enrayer le risque lié aux organophosphorés. Il peut compter pour cela sur de nombreux soutiens.

Le laboratoire COBRA est par ailleurs impliqué dans trois projets du Programme d’Investissement d’Avenir associant un triptyque Formation ─ Recherche Fondamentale ─ Recherche Appliquée (en partenariat avec des industriels) au travers de l’Ecole Universitaire de Recherche XL-Chem, le Laboratoire d’excellence Synorg ainsi que l’Institut Carnot I2C.


Informations pratiques :

Date de l'évènement : du 1 janvier 2021 au 30 juin 2021

Publié le 10 février 2021

mise à jour le 24 février 2021



Documents à télécharger :

Trouver une actualité

Trouver une actualité